Pour Noël, offrez votre sang : c’est gratuit, et ça peut sauver des vies.

Comme vous le savez tous, chacun peut offrir son sang à l’Etablissement Français du Sang (EFS) quand il le veut dans les hôpitaux. Cependant, que ce soit à Paris ou ailleurs, l’EFS met régulièrement en place son petit camion dans lequel toute une équipe de médecins, infirmières et bénévoles officient pour faire connaître la collecte de sang et récolter des litres du précieux liquide, qui serviront après tests et vérifications en tous genres à sauver des vies, ou aider des malades.

C’est pourquoi il est important pour les citoyens en bonne santé d’aider ceux qui en ont besoin. Ça ne coûte rien qu’un peu de temps et vous serez pris en charge par des personnes responsables (et très gentilles pour toutes celles que j’ai pu rencontrer).

L’heure est à vous raconter une histoire.

La petite fmmyriam rentrant chez elle après une dure journée de classe passe devant le camion de don du sang, arrêté en pleine place du marché. Ayant toujours voulu aider son prochain, elle s’arrête pour demander quelques informations.

Un petit formulaire plus tard, voici la dévouée Myriam dans le camion, prête à se faire charcuter. (Comment ça « ce n’est pas très engageant » ?)

La gentille infirmière, voyant bien que les aiguilles et le sang ce n’était vraiment pas le truc de Myriam, s’en est inquiétée et a rassuré cette dernière.

Les gens autour, visiblement plus habitués, se sont mis à discuter avec Myriam pour la rassurer et faire passer ce petit moment, pas douloureux mais pas non plus agréable pour qui a peur du sang.

Enfin, tout s’est finalement bien passé, et après avoir englouti une bouteille de Cristalline, la jeune fille était prête à rentrer chez elle.

« Que nenni ! », lui dit l’infirmière.

La demoiselle était apparemment toute bleue, avec un petit air de zombie défraîchi.

fmmyriam, telle une zombie assoiffée, a alors bu tout le sang que l’infirmière venait de lui prendre.

Un sandwich, des biscuits et une autre bouteille plus tard, fmmyriam était enfin prête à rentrer chez elle.

Durée de l’opération : 1 heure et 30 minutes. Mais pour les humains normaux (id est pas les faibles comme votre dévouée Mymi), cela prend beaucoup moins de temps. 🙂

Si vous souhaitez plus d’informations : www.dondusang.net ; vous trouverez notamment les lieux des prochaines collectes dans votre région et diverses informations sur le don du sang.

J’en viens ainsi au titre même de l’article.

En cette période de fin d’année, l’heure est aux préparatifs : cadeaux de Noël pour la famille, les amis… Le 25 au matin, les enfants ouvriront leurs paquets, et tout le monde se souhaitera un Joyeux Noël. Pour les Saint-Germanois, dès le lendemain – mercredi 26 décembre 2012 – le camion se trouvera de nouveau place du marché. Pour les autres, rendez-vous dans un hôpital ou autre lieu de collecte.

Pour Noël, soyez généreux : offrez votre sang !

Un mois du blog !

Aujourd’hui le blog a un mois ! Joyeux anniversaire !

Et en ces temps de Japan Expo, je me permets de vous annoncer les prochains articles qui seront publiés petit à petit dès la fin du salon : un tutoriel nail art Pink Floyd [« The Dark Side of the Moon« ], des photos de Anli Pollicino, de Kyary Pamyu Pamyu, de Kohei TANAKA (compositeur de nombreux génériques d’animes), de Junko IWAO (comédienne de doublage ou seiyū), du cosplay, et plein d’autres choses fort chouettes !

Et j’en profite pour vous remercier : 1000+ visites du blog pour son premier mois d’existence ! Thank you guys! \o/

Stay tuned!

Le WiFi gratuit dans le métro !

Bonjour à tous !

Comme certains l’ont peut-être lu dans la presse ou ailleurs, aujourd’hui mardi 26 juin 2012, c’est le lancement du service de WiFi gratuit dans le métro parisien !

Ce service est pour le moment disponible dans trois stations de métro (Chaussée d’Antin, Pont de Sèvres et Place d’Italie) et surtout dans les stations de RER, principalement le A (Châtelet, Auber, Charles De Gaulle – Étoile, …).

Pour l’instant c’est peu, mais on espère que le service marche et se développe rapidement !

Traduira, traduira pas… ?