5 bonnes raisons de ne pas se cosplayer en convention.

Vous aussi vous avez toujours rêvé de vous balader dans les allées de Japan Expo dans l’habit de votre guerrier préféré dans tel jeu vidéo ou de tel personnage de votre film préféré… mais vous n’avez jamais osé|voulu|pu.

Si votre level de procrastination vous fait fortement hésiter, ce top 5 est fait pour vous !

  • 1. Faire un cosplay, c’est long.

Il faut souvent s’y prendre des semaines voire des mois à l’avance.
Si vous êtes quelqu’un de plutôt occupé, ça va être dur.

  • 2. Les pauses pipi, tu oublies.

Comme tout le monde le sait, en convention, on meurt toujours de chaud. Et on boit beaucoup. Forcément, faut bien que ça ressorte. Sauf qu’avec vos 15 couches de vêtements, votre corset, vos résilles par-dessus d’autres collants, votre cape de 15 mètres de long, … faut avouer que s’enfermer dans 2m² et se déshabiller les cuissots, ça peut vite devenir compliqué.

  • 3. Le maquillage : votre nouveau pire ennemi.

Pour un cosplay réussi, il faut parfois en plus des vêtements et autres accessoires un bon maquillage. Si vous décidez d’incarner un Schtroumpf, il faudra ainsi vous peindre tout le visage et autres parties du corps en bleu. Dans la vie de tous les jours, on ne s’en rend pas bien compte, mais le simple fait de se gratter le nez peut en condition de cosplay peut devenir un véritable défi. De la même manière, vous pouvez oublier l’idée de vous passer le visage sous l’eau pour vous rafraîchir. Ou bien il faudra passer la journée à se remaquiller.

  • 4. Flemme ou honte, il faut choisir.

Il faut souvent un peu plus de temps pour se préparer en cosplay qu’en tenue « normale ». Ainsi deux choix s’offrent à vous.
Le premier : transporter votre valise avec costumes, accessoires et maquillage, puis faire la queue pour les vestiaires une fois sur place. Au risque de tomber sur un vestiaire commun.
Le second : braver vos voisins et les gens dans les transports dans votre costume. Dans un cas, vous aurez à tout transporter à l’aller et au retour ; dans l’autre, il vous faudra affronter les regards flatteurs ou non, ou bien simplement interloqués des gens dans votre rue ou dans les transports.

  • 5. Les paparazzis, cette plaie.

Si votre cosplay est une réussite, il y a fort à parier que vous vous ferez souvent arrêter par des photographes, professionnels ou
amateurs, alors que vous vous hâtez de traverser le salon à la recherche de votre ami(e) perdu(e) au détour d’une allée… Et là, soit
vous passez pour un vilain pressé, soit vous perdez 10 minutes par pause photo.

Et en bonus, un magnifique cosplay, tout ce qu’il y a de plus pratique, à Japan Expo 2012.

Cosplayeuse à Japan Expo 2012

Admirez la longue traîne qui tomberait dans la cuvette, le joli maquillage qui partirait en se grattant ou rinçant le visage, et qui a dû prendre à son auteur des heures et des heures de couture, découpage, … non, définitivement – et comme dirait McDo – : venez comme vous êtes !

Publicités

2 réflexions sur “5 bonnes raisons de ne pas se cosplayer en convention.

  1. Haha tu dis ca parce que tu fais pas de cosplay, mais quand on te prend en photo c’est tellement gratifiant ! Justement parce que tu as passé du temps dessus *Q* et la photo du cosplay que t’as mise j’aime ❤

    • Haha oui évidemment ! xD Mais cet article, c’était un peu pour les gros flemmards comme moi, histoire de les cheer up, genre « non, nous ne sommes pas des larves ! » \m/
      haha ♥

Donnez-moi votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s